Spotify Running : enfin la musique s’adapte à votre foulée !

Spotify_AllPix2

Courir en musique m’a toujours attiré.

1995, l’époque des mixtapes au Walkman

Il y a 20 ans, je me préparais des mix-tapes de DrumNBass que j’écoutais au Walkman pour me sur-motiver.

Problème : ma foulée suivait naturellement le rythme de la musique, le beat.
Donc à chaque nouveau morceau, ma course changeait.
Et qui plus est, la musique au casque m’empêchait de bien entendre ma respiration, feedback est essentiel pour réguler ma course.
J’expérimentais donc des courses euphorisantes mais décousues, avec l’impossibilité de synchroniser efficacement foulée + respiration + musique.

L’époque de l’échantillonnage manuel de playlists mp3

Il y a 10 ans avec le mp3, j’ai comme beaucoup tenté de d’organiser des sélections de morceaux calibrés au même rythme. Avec des logiciels comme Mixmeister, je pouvais classer mes morceaux favoris en fonction de leur BPM, scénariser le rythme de mes courses, basculer d’une playlist lente à une plus rapide.


Mais ça n’était pas suffisamment fiable : les algorithmes de traitement étaient trop souvent trompés par des intro ou des outro lentes et trop longues. J’ai donc abandonné la musique pour courir.

2006, Nike et iPod, bien mais pas encore ça.

J’avais ce petit capteur Nike que je plaçais dans ma chaussure. C’était le premier podomètre sportif grand public qui permettait de collecter ses données de course.

Son couplage avec l’iPod de Apple n’apportait en revanche rien d’efficace. Pas de morceaux calés sur la foulée. Seule une fonction « boost » vous permettait de lancer rapidement le morceau que vous aviez sélectionner au préalable.

Spotify prend le leadership avec sa solution « Running »

Il aura donc fallu attendre 2015 pour voir apparaître une solution efficace et fonctionnelle. Spotify s’affirme sur le segment du sport et des « workouts », avec aussi le déploiement en mai dernier d’un partenariat avec Adidas (qui a racheté Runtastic cet été pour combler son retard communautaire sur Nike).

Comment ça marche ? Vous vous inscrivez gratuitement sur Spotify si ce n’est pas encore fait. Vous chaussez vos running-shoes, mettez votre casque, et c’est parti ! En quelques dizaines de secondes l’application détecte le rythme de votre foulée.

Spotify Running

Elle va alors vous proposez une playlist exactement calée sur votre rythme. Vous avez le choix entre :

  • des playlists thématiques de morceaux composés spécialement par Spotify
  • des playlists par genre avec des artistes connus. Spotify a intelligemment coupé les intro et les outro trop longues. Mais, question $, si vous n’êtes pas abonné premium, vous avez droit à un spot audio publicitaire tous les 2 à 3 morceaux (pas top pour le maintien du rythme, surtout si comme moi vous avez la publicité dont la voix commence par « rien ne sert de courir pour la rentrée… »)

IMG_4580  IMG_4579

Des améliorations attendues

Spotify frappe fort avec une solution tant attendue par tous les coureurs friands de musique. Cette première version est réussie et elle m’a réconciliée avec la course en musique.

En revanche, on attend déjà les futures versions avec je l’espère, une variation dynamique du rythme en fonction de l’évolution de la foulée. Car pour le moment, vous ne pouvez changer le tempo de la musique que manuellement.

Ce qui, contrairement à la fin de la vidéo Trailer ci-dessus, ne vous permet pas pour l’instant une accélération débridée en fin de course.

Ma note :  4 / 5