L’Euro 2016, plus wearable que jamais !

adidas_mls_micoach

En 102 ans (FIFA fondée en 1904) le visage du football a eut le temps de changer. Retransmissions télé, pratiquants et spectateurs toujours plus importants, implications financières, politiques et sociales, le sport se transforme au rythme de nos habitudes. Il n’a cependant jamais autant changé que ces 10 dernières années au travers de la transformation numérique: paris en temps réel, commentaires venus du monde entier sur Twitter, technologies d’aide à l’arbitrage ou caméras toujours plus performantes, les innovations se font nombreuses et l’Euro 2016 ne fait pas défaut. On voit cette année de plus en plus de technologies portables équiper les joueurs, les arbitres et les supporters.

og-default

Les Joueurs

Depuis quelques années les clubs européens se sont équipés de trackers pour leurs joueurs, à l’entraînement ou même en match. Catapult Sports pour le Milan AC, le Bayern ou l’équipe nationale du Brésil, GPSport pour Chelsea et le Real de Madrid ou encore STATSports pour Liverpool, Arsenal, Manchester ou la FA (English Football Association), le marché est réel et les grands clubs sont clients.

statsports-viper-football-1465403575-pjvk-column-width-inline

Ces technologies seront sans aucun doute utilisées pendant l’Euro puisqu’elles permettent aux coachs d’avoir accès à la position GPS, au rythme cardiaque à la vitesse et à un index de fatigue des joueurs. Des données précieuses pour les sélectionneurs, surtout lors d’évènements avec ce genre d’enjeux.

Les Arbitres

C’est la technologie Hawk-Eye qui a été choisie cette année pour la validation des buts marqués. Cette technologie GLT (“Goal Line Technology”) a pour vocation d’alerter les arbitres lorsqu’un ballon franchit la ligne de but. C’est un service complémentaire à celui des arbitres situés derrière les cages , qui ne sont pas remplacés. Les arbitres seront équipés d’une montre connectée (Leikr) et seront alertés via une vibration chaque fois que les caméras repèrent qu’un ballon a franchit la ligne de but.

hawk-eye-uefa-euro-2016-1465398519-qbXe-column-width-inline

Les Supporters

À Lille, le service de transport Transpole (Metro, Tramway, Bus) propose un bracelet à l’effigie de l’Euro et équipé d’une puce utilisée comme moyen de paiement par les supporters pour leurs transports durant la compétition. Une initiative pas si anodine puisqu’elle combine goodies, moyen de paiement et technologie portable à l’attention du grand public.

Transpole-Bracelets-Gare-2016-07-718x482

L’Euro est une étape importante et le sport tel que nous le connaissons va continuer à évoluer. La quantité de data peut nous mener vers un Sport Augmenté où, grâce à un suivi personnel et en temps réel des joueurs, les risques liés à la santé ou aux blessures seront grandement diminués. L’apport des technologies dans le sport peut le rendre plus sur, plus impressionnant et plus divertissant si toutes fois elles n’en changent pas l’esprit et les règles.